Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

"J'écris pour agir"

Voltaire est un farouche adversaire du fanatisme religieux et de l’intolérance. Il lutte pour la mise en œuvre d’une véritable justice.

Il se confronte plus d’une fois à l’arbitraire dans de nombreuses affaires célèbres (Sirven, Chevalier de la Barre, Calas…).

Il combat le pouvoir absolu des princes, puis s’exile. Il écrivait à toute l’élite intellectuelle de l’Europe. Il a influencé les révolutionnaires

Américains et Français.

Zola a lui aussi écrit pour agir. Son « j’accuse » s’attaque à une décision de justice et pour défendre une cause juste.

Le Président Macron dit : « Tous ceux qui écrivent servent la France ». « L’écriture est une ascèse, une école d’humilité. Ecrire c’est se confronter à plus grand que soi,

rechercher la clarté »    « Ecrire c’est déjà commencer à agir ».

Editos :

Guerres séparatistes

Les femmes contre les hommes, les ruraux contre les citadins, les populistes contre les scientistes,les wokistes contre les progressistes, les squatters contre les propriétaires, les assistés contre les contribuables.La campagne présidentielle est ouverte… Son...

C’est la société qui fait évoluer le droit et non le contraire

C'est l'expression même du garde des Sceaux lors d'une interview au Figaro fin Septembre (voir doc.). Chers lecteurs habituels, vous vérifierez que c'est exactement ce que je dis et écrit depuis plus de 10 ans. Mon logo en est une preuve supplémentaire. Je prétends...

L’afghanisation de notre société

Nouveau spectacle médiatique, ce pays est en proie lui aussi au séparatisme. Le monde occidental a voulu y installer le confort démocratique et ses valeurs. Ni les milliards, ni la pédagogie (les écoles), ni l'exemple des mœurs matérialistes, n'ont pu installer ce...

L’argent magique

"Dieu punit de mort le juge qui, par une sentence injuste, adjuge à l'un ce qui appartient à l'autre" - TalmudNotre environnement économique et social devient complexe. Beaucoup d'essayistes, professionnels ou non, commentent ce monde en mouvement dont dépend notre...

Infirmerie toxique

Les questions se posent face à la décadence sociale que nous observons chaque jour. On tue les policiers, les policiers insultent la justice, des "sauvageons" universitaires venant des quartiers et des campagnes s'attaquent à notre civilisation sans proposer...

Archives

LUTTE CONTRE LES DERIVES SECTAIRES

A l’attention de Mesdames Dominique Santoni, Benedicte Lefeuvre, Messieurs Jacques Depieds et Renaud Muselier,

Mesdames et Messieurs,

Ni journaliste, ni essayiste, ni encarté à un quelconque bord politique. Je suis considéré comme un « lanceur d’alerte », qui depuis 20 ans écrit un blog sur des sujets divers de société.
Mon combat s’est longtemps focalisé sur le mariage civil et son corollaire judiciaire : le divorce. Je dénie toujours leur laïcité, que les juristes ou maires appellent « l’institution du mariage ».
« Le mariage est un contrat », comme l’affirmait Madame Taubira à l’Assemblée, lors du « mariage pour tous ». La Magistrature, hyper féminisée depuis des décennies, n’a jamais accepté la substitution de la « pension alimentaire » par la prestation compensatoire qui ne veut pas dire la même chose. Et pourtant, la justice traite le divorce à partir d’une convention orale qui n’évoque nullement cette rupture.

[Lire la suite]

Restons en contact

Recevez chaque mois notre lettre d’information pour vous tenir au courant de l’activité et des travaux de Coaching-justice.fr

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.